Tous légaux. Ou presque. Dans quelques mois, la France, patrie de l’aéronautique et de l’ULM, (au moins dans sa forme actuelle), aura l’occasion unique et très attendue de mettre fin à une forme d’hypocrisie réglementaire sur le poids des ULM. C’en sera terminé de ce secret de Polichinelle qui était l’une de ces nombreuses incohérences dont notre beau pays peut s’enorgueillir, à savoir : une limite de poids à 472,5 kg (avec pépin), une petite heure de vol et une masse à vide vers 300 kg. Évidemment, quasiment personne ne peut respecter ce cadre, sauf à faire des tours de piste élargis. Selon toute vraisemblance, après une entente intelligente entre la FFPLUM et la DGAC, la limite de poids des ULM devrait donc être fixée à 525 kg (avec pépin). C’est une « grande » avancée car elle fait, en un claquement de doigts, entrer une grande majorité des ULM dans la légalité.

[…]