Tendu, tendu ! » L’instructeur vient d’indiquer à l’opérateur du treuil que le câble est bandé et que le treuillage peut commencer. Quelques secondes auparavant, le « treuillard » a demandé sur la fréquence : « Coulommiers de treuil, treuillée immédiate jusqu’à 2 200 ft, évitez d’encombrer la fréquence. Merci. » Grosse accélération, le planeur prend de la vitesse, on va décoller dans quelq… « F-XX, on est en base ! » Immédiatement l’opérateur arrête la procédure et, simultanément, l’instructeur largue le câble : le treuillage vient d’être interrompu par la rupture du silence radio d’un avion présent dans le circuit de piste. On ouvre la verrière, on détache les harnais, on sort et on pousse… « Voilà pourquoi on fait de l’information, cela aurait été bête que tu viennes découvrir notre treuil aujourd’hui et que l’on ne soit pas interrompu ! » Rémi, mon instructeur du jour, est hilare. 300 mètres à pousser pour remettre le planeur au point de départ, toujours avec le parachute sur le dos, c’est du sport, et ce sont en plus 15 minutes de perdues !

[…]

L'actualité aéronautique