Les visiteurs d’Aero ont découvert en 2017 une nouvelle version d’un vieil ULM : L’Esqual. Il avait disparu des scopes radar depuis plusieurs années, non sans tentative de relance au sein de l’Espagne par exemple, sa nation d’origine. L’appareil a gardé sa ligne particulièrement fluide dans la même veine des VL3 et autres Dynamic. Depuis plusieurs années, l’appareil est produit en Suède par Arsi AB qui possède un savoir-faire certain dans le domaine du composite mais également du métal. La version présentée pour la première fois à Aero a sensiblement changé : il dispose d’une nouvelle aile, de nouveaux freins, des nouvelles roues, des volets fowler pour des posés courts. Ce qui avait posé problème par le passé, à savoir le poids, n’est plus qu’un lointain souvenir ; selon ses promoteurs : l’ULM affiche 275 kg en version basique et sans parachute. Il affiche une vitesse de croisière de 230 mk/h pour une VNE approchant les 300 km/h. Depuis sa naturalisation suédoise, six appareils ont été produits et trois commandes fermes pour des écoles. Il est depuis juillet dernier détenteur de la « certification » allemande des ultras légers. Son prix est de 83 000 euros HT, sans pépin.