Nous avons tant l’habitude d’atterrir que les différents marquages au sol des pistes nous sont invisibles. Les cours théoriques ont laissé le souvenir de détails multiples, en forme de distance entre les lignes, d’espacement entre les lampes, dont l’intérêt pratique n’est pas tout de suite évident. Avec l’expérience, l’utilisation des pistes courtes avec des avions rapides nous a parfois donné l’habitude d’approches basses avec posé au peigne, à tel point que nous pouvons être mal à l’aise lorsqu’il s’agit de se poser sur l’« aiming point » (la marque de point cible). L’« aiming point », qui, comme son nom l’indique, est un point de visée, prend en compte le réglementaire passage à 50 ft au-dessus du seuil (DF15m), dont on se souvient qu’il définit la « landing distance » (du passage 15 m au-dessus du seuil jusqu’à l’arrêt de l’avion sur la piste). Nous vous proposons de revoir les marquages au sol qui nous sont directement utiles, sans s’encombrer des détails – certes passionnants –, que vous trouverez dans le « Certification specification and Guidance material for aerodrome design » (CS-ADR-DSN, Issue 4, 8 décembre 2017).

[…]

L'actualité aéronautique

Print Friendly, PDF & Email