aviation-et-pilote

Ah, ce bon vieux Cessna 172. C’est quelque chose ; on n’en fait plus des avions comme cela, c’est vraiment du solide ! Les aéro-clubs qui ne jurent que par lui peuvent continuer à le faire, et, ce sera une surprise pour certains d’entre nous, ceux qui aiment le 172 ne sont pas aussi peu nombreux qu’on pourrait l’imaginer, même après l’apparition des concurrents qui ont réinventé l’industrie et osé secouer le vrai monopole de Piper et Cessna jusqu’en 2000.

Certains croient peut-être que les fabricants historiques se sont endormis sur leurs lauriers, qu’ils ne font pas le maximum de ce qu’il est possible de faire pour contrecarrer la percée des Cirrus, Tecnam et autres geeks de l’industrie, mais, en regardant les chiffres publiés par le GAMA (General Aviation Manufacturers Association) concernant les ventes d’avions à pistons dans le monde en 2015, on s’aperçoit que Cessna représente à lui seul 20 % des ventes et que Textron Aviation, qui inclut Beechcraft, plus de 25 % des ventes totales, soit autant que Cirrus Aircraft. Et que sur 1 264 avions à pistons vendus, 11 % ont été des Cessna 172S Skyhawk. Et enfin, alors que le marché a baissé en 2015 de 7 %, que la part de Cessna a augmenté d’autant, chiffre fluctuant mais globalement stable depuis cinq ans.

[…]