La rédaction m’avait signalé le TL-3000 Sirius comme une machine à essayer de toute urgence mais c’est en allant visiter le site Internet de TL Ultralight que j’ai immédiatement eu envie de faire le voyage en République Tchèque. J’y ai découvert une multitude de machines avec de belles lignes fluides, un design bien plus avion qu’ULM ancienne génération aux formes généralement cubiques. Par exemple, le Sting, un engin à aile basse, ou encore le Stream, un biplace en tandem du genre racé avec des allures d’un avion d’entraînement à la chasse et, enfin, le Sirius, biplace à aile haute dont les lignes rappellent vraiment celles du quadriplace Cessna 172. Voilà une machine susceptible d’intéresser nos lecteurs du fait de son design et d’un prix d’appel « raisonnable » de 92 500 euros HT.

Rendez-vous est donc pris rapidement avec l’usine. Jean-Michel et moi-même partons immédiatement par la ligne pour Prague où Nicolas Hostaléry, représentant associé de la marque pour la France, souhaite nous accueillir personnellement. Comme j’ai été fort occupé jusqu’au départ, je profite de notre vol Transavia pour me plonger dans la lecture de la documentation sur le T-3000 Sirius que j’ai téléchargée sur mon iPad. Et, alors que notre Boeing 737 quitte une couche épaisse et turbulente pour l’air calme, rassurant et joliment teinté de rose du crépuscule, observant mes voisins de siège, faciès crispés et mains moites de stress qui recommencent à respirer, je me demande si ces derniers seraient capables de jeter un coup d’œil à cet ULM sans avoir mal au cœur. Et, bien sûr, je n’imagine pas un instant qu’ils puissent grimper dedans : l’aérien est une dimension que certains pratiqueront toujours par obligation…

[…]