Cela fait environ quinze ans que nous avons commencé à tester régulièrement des ULM et LSA plus ou moins performants. Je me souviens qu’au début, j’étais personnellement dubitatif sur la pérennité de ce choix : nos lecteurs étaient des pilotes avion et pas ULM. Mais j’ai été immédiatement démenti et il est désormais admis que ces machines sont, et depuis longtemps maintenant, une réelle alternative pour les pilotes avion du fait de leurs performances, de leur sécurité et de leurs équipements de plus en plus attrayants. D’autant plus qu’avec le temps, la réglementation a commencé à prendre en compte ces avancées. Le mois dernier, nous avons publié un article sur les attentes des Ulmistes concernant le poids maximal autorisé au décollage. La proposition que ce poids soit porté de 475 kg à 525 kg, parachute inclus, va certainement ravir tous les accros de ces ULM aussi modernes et performantes que des avions mais il faut encore attendre que la mesure passe.

[…]