ICON, qui avait attaqué fort dans les annonces en début d’année, revoit son plan de production pour 2016, jugé aujourd’hui trop agressif – et certainement moins réaliste que prévu. En effet, pour le CEO Kirk Hawkins, si son amphibie A5 est bien opérationnel et performant, il reste encore à améliorer la manière dont il est produit. Après avoir assemblé sept machines, plus onze autres en cours de fabrication et trente cellules composites en attente, ICON Aircraft se rend compte que ses process et sa chaîne d’approvisionnement ne sont pas (encore) au niveau pour pouvoir produire à un rythme élevé. Du coup, la société réduit ses effectifs en production. Ses clients devront s’attendre à un an de délai supplémentaire par rapport à ce qui était prévu avant de réceptionner leur A5. Les premiers exemplaires iront à quelques chanceux, le reste à ses ICON Flight Centers (IFC) pour permettre la formation d’instructeurs et aussi de pilotes privés. ICON Aircraft espère revenir à une plus importante cadence en 2017.