Lilium Aviation, au sein de laquelle on trouve des ingénieurs et doctorants allemands, lance un engin électrique à mi-chemin entre l’hélicoptère et l’avion léger qui devrait être disponible à partir de 2018 en catégorie LSA. Ce programme est soutenu par l’Agence Spatiale Européenne. L’objectif de Lilium Aviation est de proposer un aéronef biplace qui puisse décoller et atterrir verticalement, voler dans les zones urbaines et s’affranchir des aéroports… Et accessible à terme à une majorité de personnes, financièrement. Le Lilium pourra décoller de surfaces planes faisant au minimum 15x15m. Il pourra atteindre en vitesse jusqu’à 400 km/h et franchir des distances de 500 km.