Après avoir été choisi par plusieurs compagnies, mais égales des institutions militaires, Cirrus vient de remporter un nouveau succès puisque l’école d’entraînement des pilotes de la Lufthansa (Lufthansa Aviation Training) vient de choisir le SR 20 pour renouveler sa flotte. 25 appareils ont été commandés pour les formations ab initio et autre MPL qui équiperont la tête de pont de Lufthansa aviation Training en Arizona, la livraison s’étalera jusqu’en 2018. Ils seront équipés des moteurs IO 390 Lycoming de 215 ch. Il n’y a rien finalement d’étonnant à ce choix : l’avion est performant et surtout il est équipé de glass cockpit, ce qui correspond aux besoins des écoles pour la formation et la transition vers des appareils modernes, c’est le cas de Emirates Airline, d’Aerosim, de Flight Academy, Western de l’université de Michigan, mais également de Southern Utah University.. Même argument chez les militaires puisque les avions sont de plus en plus sophistiqués et « numériques » ; ils sont présents dans l’USAAF, mais également au sein de l’Air force saoudienne. Ainsi l’armée de l’Air et la Marine utilisent des SR20 pour la formation de base et le passage des licences civiles. On sait que la maintenance des avions militaires français va être assurée désormais par Babcock qui a remporté, il y a quelques mois l’appel d’offres de ce marché face à Cassidian.