Il ne ressemble pas réelle à un hélicoptère classique, mais plutôt à un drone hexacoptère qui emporterait des passagers. Et pourtant, c’est dans la catégorie CS 27 hélicoptères que Xavier Dutertre, le dirigeant de Technoplane, entend lancer à moyen terme la certification de son « Mini Bee ». Il s’agit d’un appareil qui s’apparente plutôt à un convertible qui décolle verticalement et dont les moteurs s’orientent ensuite dans le sens du vol à la manière des Osprey. Une des innovations du concept est proposer une configuration avec quatre moteurs qui seront fixes sur le plan horizontal (avec une traction verticale), et quatre autres orientables, pouvant passer du mode décollage vertical à traction horizontale, ce qui renforce sensiblement la sécurité. La cellule sera prévue pour deux ou quatre passagers et les 8 moteurs électriques délivreront 440 kw, soit une puissance totale de 570 ch, ils seront alimentés en électricité par des turbines consommant du kérosène avec, en secours, 80 kilos de batteries pour faire face aux pannes éventuelles. L’appareil d’une envergure de 8 mètres pèsera environ 1,2 tonne. Outre le marché du loisir (pour gens fortunés), le concepteur songe à du transport public pour des courtes distances, moins de 600 kilomètres, par exemple des liaisons Paris/Deauville. La vitesse de croisière pourrait être de 300 km/h. Pour l’heure, un modèle réduit à l’échelle 1/20 a déjà volé, il restera par la suite à construire et faire voler un prototype d’ici un an et qui servira en partie à la certification pour 2020. Pour voler, le pilote disposera de gouvernes qui agiront de manière différentielle sur la puissance des moteurs ; pour virer, celle-ci baissera du côté vers lequel il faut virer (voire augmentera à l’opposé ) et pour changer d’assiette, il faudra agir de la même manière entre les moteurs de devant et de derrière. Technoplane, basée en à Évreux, s’est associée pour son projet à des industriels locaux, mais également à une douzaine d’universités. Xavier Dutertre sera présent au Bourget toute la semaine prochaine sur le stand de Normandie Aerospace, hall 2, stand E55.