La petite compagnie des iles anglo-normandes, Aurigny Air Service, continue sa mutation vers une compagnie aérienne pleinement moderne. Après avoir abandonné ses vieux Britten Norman jaunes très connus dans la région, elle vient de recevoir, début septembre un second appareil Dornier 228 dit NG. Il s’agit d’un biturbopropulseur de 19 places de près de 500 km d’autonomie, fabriqué par RUAG qui est le titulaire du certificat de type. La version NG se caractérise par une avionique glass cockpit plus moderne et surtout des sièges plus confortables pour les passagers. Aurigny est désormais à la tête d’une flotte de 4 Dornier, deux en configuration classique et deux NG. Ils seront principalement affectés aux liaisons inter îles entre Alderney, Guernesey, mais également aux destinations comme Dinard ou Southampton en Grande-Bretagne. Le nouvel appareil portera l’immatriculation G-ETAC en hommage aux Rochers des Etacs à Alderney, un ilot colonisé par les fameux oiseaux à tête jaune, les fous de Bassan. Le premier modèle de D228 NG était arrivé en 2015, le second ayant connu un retard à la livraison, Ruag a prêté un D228 classique pour ne pas perturber l’exploitation de la compagnie. La flotte de la compagnie comporte également un Embraer 195 et trois ATR 72-500 portant les mêmes couleurs jaune et blanc. Ils seront remplacés à terme par deux ATR 72-600 et un 42-600. Aurigny Air Service est encore dans l’actualité avec la signature d’un partenariat avec easyJet pour rejoindre la plateforme de connexion « Worldwilde by easyJet », ce qui permettra aux passagers d’Aurigny d’avoir accès au réseau européen de la compagnie orange, au même titre que des transporteurs beaucoup plus importants, comme Norwegian, Corsair, Virgin….