Il y ceux qui l’ont fait et ceux qui le feront. Les pilotes d’avions modernes et sophistiqués ont une tendance (parfois fâcheuse) à faire de l’IFR sauvage, le nez collé sur les écrans de leur glass cockpit, sans vraiment regard dehors et traversant les couches, en cela poussés par leur avionique. On peut facilement imaginer la dangerosité de la pratique. Voilà pourquoi l ‘ATO E.PAT basé à Lognes s’est lancée dans un programme de formation E-IFR destiné aux pilotes privés. Le programme a été approuvé par la DGAC, il comporte une vingtaine d’heures (15 dans la réglementation) et environ 80 heures de théorie. À noter que l’E-PAT travaille avec l’Institut Mermoz pour les supports de cours théoriques et l’E-learning. C’est d’ailleurs l’Institut Mermoz qui a assuré la formation des instructeurs de l’E-PAT pour ce cours spécifique. L’école dispose pour cet IFR “en route” de deux monomoteurs : un Cirrus SR 22 et un TB 20, côté bi, elle vole sur Piper Seneca III et Cougar. Le coût de la formation sera d’environ 11 000 euros.