Dans notre équipe, chacun a ses préférences et en a fait un peu sa spécialité. Par exemple, Emmanuel Davidson est assez doué quand il s’agit de voler en finesse, avec le minimum d’énergie disponible, voire sans moteur, alors que j’adore quand les chevaux se déchaînent, l’odeur du kérosène, le bruit des avions… On se répartit donc les tâches à la rédaction et il eut été légitime qu’Emmanuel teste le nouveau Virus 121 CS-LSA, certifié avec un MTOW à 600 kg puisqu’il avait essayé la version ULM, le Virus SW pour Short Wing ou aile courte. Emmanuel étant de l’autre côté de l’Atlantique lorsque Christian Stuck, le P-DG de Finesse Max, nous a prévenus que la machine allait bientôt être à notre disposition, je l’ai appelé pour en discuter avec lui. En bon cartésien, il m’a conseillé de foncer chez Christian, il a même trouvé intéressant que je confirme ou infirme ses impressions dans la mesure où je n’étais pas pilote de planeur. Je rappelle qu’il avait adoré le Virus SW, ce qui ne m’étonne effectivement pas maintenant que j’ai volé sur la machine car, contrairement à moi qui suis trop impatient pour entamer une formation qui demande du temps, comme tout ce qui touche à l’Absolu, de pénétrer dans ce monde sectaire, Emmanuel a une bonne expérience vélivole.

[…]