Qui se souvient encore des moteurs Red Aircraft et notamment un V12 Diesel développant 500 ch qui avait été aperçu au salon Aero en 2011 ? L’entreprise Raikhlin Aircraft Engines Developments, basée à Adenau, en Allemagne, a conçu deux moteurs d’aviation générale, un V6 et un V12, le plus étonnant est que le second, le RED A03, était installé dans un bon vieux Yak 52, une greffe effectuée en partenariat avec le bureau d’études Yakovlev. Cela donnait au vénérable trainer un look résolument warbird… L’avion a servi de principale plate-forme pour la certification EASA du moteur qui a été obtenue en décembre 2014. Aujourd’hui, on risque de reparler de ce GMP puisqu’il pourrait être installé (RD A03 T) dans une version revue et sensiblement modernisée du Yak 52 qui aurait également vocation à être un avion d’entraînement : le Yak 152, conçu par le BE de Yakovlev. Il s’agit d’un appareil biplace en tandem aux formes nettement plus modernes. C’est d’un modèle non pressurisé se voulant l’étape juste avant le Yak 30, le jet trainer du constructeur. Le Yak 152 sera donné pour +8/-6 g en double, il sera logiquement habilité pour la voltige, le pilotage de base, le vol VFR/IFR, les manœuvres d’urgence, etc. L’avionique sera moderne disposant d’EFIS. Il sera donné pour 500 km/h et un taux de montée de 10 m/s. Sa durée de vie devrait être de 10.000 heures et de 30 ans pour 30.000 atterrissages.