Un an après la FAA, l’EASA vient de certifier les équipements de flottabilité sur le Robinson R66. Cette installation est disponible en option sur les hélicoptères neufs. On peut être certain que le constructeur pense déjà au retrofit. Cette certification est importante notamment pour le marché français puisque cet équipement est obligatoire dans certaines phases de vol au-dessus de l’eau en missions de transport public, elle contribue grandement à la sécurité de tous les pilotes privés qui font du transit côtier. C’est un argument supplémentaire de vente dont dispose ainsi le distributeur SMVT Heli-Tech. Pour le moment, la clientèle intéressée par le R66 est essentiellement constituée de pilotes privés. Ils voient dans la turbine un avantage significatif notamment en ce qui concerne la fiabilité du GMP ; l’appareil est aussi moins cher en exploitation que ses concurrents. Au niveau de l’école, Aix-Ailes Aero Formation a réalisé six QT R66.