Aviation-et-Pilote_Avion

En 2015, le National Transportation Safety Board (NTSB) a dévoilé les causes du crash d’un Gulfstream G-IV survenu en mai dernier à Laurence G.Hanscom Field, Bedford, Massachussetts, après une sortie de piste en fin de bande qui a provoqué la mort des 7 occupants de l’avion. Elle a pointé du doigt une série d’erreurs commises par un équipage pourtant expérimenté, qui volait en binôme depuis 12  ans : d’abord les deux pilotes ont omis de s’assurer que les commandes de vol étaient libres avant le décollage ; ensuite, ils ont tenté de décoller alors que le blocage des commandes était effectivement enclenché ; enfin, ils ont attendu trop longtemps avant d’annuler leur décollage lorsqu’ils ont compris que la gouverne de profondeur était bloquée.

Plusieurs faits concernant ce crash sont intéressants. Le premier point est que les pilotes étaient deux professionnels expérimentés : le pilote en place gauche totalisait plus de 11 500  heures de vol, dont 1 400 sur G-IV et le pilote en place droite 18 500  heures dont 2 800 sur G-IV, et tous les deux étaient retournés l’année précédente chez FlightSafety International où ils avaient pratiqué au simulateur le vol en équipage, la répartition des tâches selon la fonction occupée par le pilote au cours d’un vol. Par principe, mais aussi dans les faits, les professionnels sont toujours bien mieux formés et bien plus entraînés à gérer les avions en cas de problème que les pilotes privés, cela doit donc nous interpeller.

[…]