Le ciel est d’un joli gris chiné, clairsemé de nuages. À peine 6 degrés et un vent décoiffant. Toussus-le-Noble n’a, en général, pas un look d’une station balnéaire et encore moins ce matin. Il faut une mission professionnelle pour mettre une aile en l’air. Aux opérations de la base francilienne d’Aeropyrénées, Clément, élève pilote de 34 ans, fait un point météo avec Bastien Abadie, le chef-pilote. Il est amusant Bastien. On le croirait sorti de sa classe de terminale avec son côté rieur et ses cheveux frisés qui doivent être la hantise de son coiffeur. Pas sûr qu’il en ait un d’ailleurs. La météo du jour n’est pas terrible pour un vacancier, mais pour un instructeur qui va voler en IFR, elle est radieuse. Seule contrainte : 25 kt de vent établis et 40 en rafales. De surcroît, une pluie fine altère la visibilité. La destination du jour est Rouen, une classique du genre. Tout le monde s’y pose, élèves et instructeurs des autres écoles de la plateforme s’y retrouvent, la concurrence parle entre elle… Pas de SIGMET, le TVM fait état d’un plafond bas, confirmé en jetant un œil par la fenêtre. Il faut donc être précis dans ses gestes et sa navigation.

[…]

L'actualité aéronautique

Print Friendly, PDF & Email