Plafond bas, fine pluie, horizon bouché… Au loin, les 737 de Ryanair se succèdent à trois minutes d’écart, reverses à fond, soulevant au touché des gerbes d’eau. Pas étonnant que l’on vienne se former en IFR dans le Nord. Nous sommes sur l’aéroport de Charleroi en Belgique. Grâce notamment à la compagnie irlandaise, ici, le trafic a explosé. Au fond, on aperçoit l’A340 d’Air Belgium. C’est ici, au plus près des compagnies, que l’école Belgium Flight School (BSF) s’est installée en 2003. 12 ans après sa création. Comme bon nombre d’organismes de formation, elle a connu les vaches maigres et la sinusoïde de l’emploi dans les compagnies. Aujourd’hui, c’est l’embellie et les demandes de formation affluent. Le grand public entend parler d’une conjoncture porteuse, les parents sont un peu plus rassurés, la confiance est revenue. Pourtant, chez BFS, on ne cédera pas aux sirènes de la croissance à tout prix pour surfer sur la vague des inscriptions.

[…]

L'actualité aéronautique

Print Friendly, PDF & Email